• On ne le répétera jamais assez...

      

    ... Une exposition abusive au soleil ne pardonne pas ! Chez nous dans le Midi, il ne fait aucune concession. 

    Rester immobile en plein cagnard et cela durant des années, donne ce résultat :

    des amas de couches cellulaires séparés par de profonds sillons, des crevasses, que dis-je... des abîmes,

    et l'incapacité à retrouver un épiderme diaphane !

    Impossible de mettre bas ou collants, ou de se vêtir, tout simplement !

     Condamné(e) au grand écart, ad vitam aeternam.

     

    On ne le répétera jamais assez...

      

     

    « Petite feuille sur bancFracture »

  • Commentaires

    7
    Samedi 9 Janvier 2016 à 13:05

    MDR!!! :D

    6
    Jeudi 29 Octobre 2015 à 12:52

    Je termine ici ma visite du jour, tes dernières photos sont très belles, et celle-ci m'a fait sourire, j'adore ton humour. Bises Joëlle et à bientôt. wink2

    5
    Samedi 17 Octobre 2015 à 22:39

    Sans doute, mais les jambes dans l'eau, ça soulage, quand même, ça rafraîchit les brûlures. Bien vu !

    4
    Samedi 17 Octobre 2015 à 20:33

    Bien vu. Bravo pour ton humour !

    3
    Samedi 17 Octobre 2015 à 13:58

    Je suis MDR !!!! Bravo pour ton humour, c'est très bien vu !

    Gros bisous

    Am

    2
    Samedi 17 Octobre 2015 à 13:01

    Un grand écart inversé..................ton modèle bien que fatigué épidermiquement en a encore dans les jambes................Sourire.

    J'avoue qu'il fallait avoir l'idée.

     

    C'est bien vu.

    Bonne fin d'après-midi pour Toi.

    1
    Samedi 17 Octobre 2015 à 09:53

    Ouh là là, celui là a vraiment abusé des UV ! hihihi
    Pas mon cas, même en fin d'été, je suis toujours blanche comme un lavabo, et pourtant, ce n'est pas faute d'être dehors ;-)
    Bise et bonne journée et excellent ton article 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :